Comment choisir un Rotofil ? Guide d’achat 2021

Idéal pour les travaux de finition, le rotofil ou coupe-bordures est complémentaire de la tondeuse à gazon ou du robot de tonte. Pourquoi ? Tout simplement parce que le coupe-bordure passe là où la tondeuse et le robot sont inefficaces.

Sur des terrains difficiles ou pentus, au pied des murs ou des clôtures, le long des allées, des bordures ou des massifs ou autour des arbres, il offre une légèreté et une maniabilité parfaites pour obtenir des coupes d’herbe bien nettes et propres.

Dans les grands ou les petits jardins, sans trop d’effort, le rotofil est l’allié des jardiniers et devient vite l’outil de jardin incontournable.

Mais comment faire son choix entre rotofil thermique ou coupe-bordure électrique, filaire ou sans-fil ? Quels critères devez-vous prendre en compte pour préférer tel ou tel coupe-bordure ?

Le rotofil, l’outil de jardin adapté aux travaux de finition

Si vous voulez que votre pelouse soit impeccable, le rotofil est indispensable. Parce qu’il va là où le robot de tonte ou la tondeuse à gazon ne vont pas, il permet, par son système de coupe, de peaufiner l’entretien du gazon.

Ainsi, il coupe l’herbe dans les endroits difficiles d’accès pour la tondeuse, tels que les talus, les pourtours des arbres et arbustes, les bordures de massifs, les bords d’allées. En bref, là où le rotofil passe, les herbes trépassent.

Le fonctionnement simple du coupe-bordure
En tant qu’outil de jardinage mécanique, le coupe-bordure est entraîné par un moteur électrique ou par un moteur thermique aux puissances variables.

Au bout d’un manche, se trouve la tête de coupe qui est constituée d’une bobine de fil nylon. Ce fil de nylon peut être de formes et de diamètres différents, et sa vitesse de rotation en sera plus ou moins élevée.

La tête de coupe est surmontée d’un étrier ou carter de protection pour limiter les projections et protéger les fleurs et les arbres.

Tous les coupe-bordures sont équipés de deux poignées : la première poignée permet de commander l’outil, la deuxième poignée ergonomique est garante du confort d’utilisation, d’une bonne prise en main et de la maniabilité du rotofil.

Le rotofil n’est pas une débroussailleuse
Si vous avez un terrain en friche rempli de mauvaises herbes, de broussailles denses, de buissons, d’herbes hautes, de ronces envahissantes, le rotofil ou coupe-bordure n’est pas adapté.

Il vous faudra investir dans une débroussailleuse électrique ou une débroussailleuse thermique, dont l’outil de coupe et le moteur sont plus puissants.

Ces débroussailleuses sont plus utilisées pour le fauchage d’envergure sur des grandes surfaces que pour les finitions de coupe.

Deux motorisations différentes

Pour couper l’herbe de façon soignée, le rotofil est donc l’outillage d’excellence. Il permet de travailler sans effort, de manière efficace, sur de grandes ou de petites surfaces.

Trois possibilités s’offrent à votre choix : le coupe-bordure thermique, le coupe-bordure électrique filaire ou le coupe-bordure batterie sans-fil.

Coupe-bordure électrique, thermique ou à batterie ?
Le choix entre un coupe-bordure électrique en version filaire ou sans fil ou un rotofil équipé d’un moteur thermique est essentiellement motivé par la surface de votre terrain et par les travaux de coupe à faire.

Le coupe-bordures électrique filaire pour les petits jardins

Pour un jardin de moins de 300 à 400 m2 équipé d’une source d’électricité, le coupe-bordures électrique avec fil est largement suffisant. Il se branche évidemment sur secteur, sur une simple prise électrique, éventuellement avec une rallonge.

C’est là son principal inconvénient puisque vous n’êtes pas totalement libre de vos mouvements. Il faudra également veiller à ne pas couper le fil lors de vos travaux d’entretien.

Pour autant, sur une superficie inférieure à 400 m2, c’est un moindre mal.
La puissance du moteur s’échelonne entre 280 et 700 Watts, ce qui est largement suffisant pour de petites superficies.

Les coupe-bordures électriques filaires présentent aussi les avantages d’être silencieux et relativement légers (entre 1,5 kg et 3,5 kg en moyenne), et surtout plus écologiques car moins polluants qu’un rotofil à moteur thermique.

Enfin, à l’achat, le rotofil reste abordable à partir de 30 euros et jusqu’à 250 euros pour les modèles disposant de plus d’options.

Quant à sa largeur de coupe, elle est plus réduite qu’avec un coupe-bordures thermique, de l’ordre de 25 cm environ, mais encore une fois, c’est suffisant pour des travaux de finition.

Pourtant, ces dernières années, les fabricants ont fait de gros progrès et certains rotofils électriques filaires atteignent des largeurs de coupe de l’ordre de 46 cm et des puissances moteur de 1200 W.

Les coupes-bordures thermiques pour les plus grandes superficies

Pour les grands jardins qui demandent des travaux de coupe intensifs et réguliers, le coupe-bordures thermique s’impose. Ainsi, si la superficie de votre jardin atteint 1000 m2, le rotofil à moteur thermique s’impose.

Et ce pour différentes raisons. D’abord, il dispose en général d’une largeur de coupe bien supérieure au coupe-bordures électrique, qui peut atteindre 43 cm pour certains modèles.

Ensuite, il bénéficie d’une grande autonomie qui vous permet de venir à bout de la végétation récalcitrante et des herbes résistantes. Mais son principal avantage réside dans son puissant moteur, entre 700 et 1000 Watts.

Un moteur qui, le plus souvent est à 2 temps mais aussi à 4 temps, plus destiné à un usage professionnel. Ce moteur va de 22 à 30 cm3.
Le revers de la médaille est dès lors évident : de par sa puissance, le moteur sera forcément plus bruyant, ce qui peut s’avérer gênant pour le voisinage.

De même, il est forcément plus lourd et son usage n’est pas destiné à tous les jardiniers et jardinières. Un rotofil à moteur thermique pèse entre 4 et 10 kg donc pensez bien à cet aspect pour une utilisation sur une longue durée.

Les coupes-bordures sans fil à batterie, le juste compromis

C’est indéniablement le domaine où les caractéristiques techniques sont les plus importantes. Le coupe-bordures sans fil fonctionne sur batterie avec chargeur.

La puissance de ces batteries lithium-ion va de 18 V à 36 V ou même 54 V pour les modèles les plus professionnels. L’utilisation de batteries assure une liberté totale et vous pouvez utiliser votre rotofil dans les grands terrains non équipés d’une source électrique.

En revanche, l’autonomie est variable suivant les modèles, de 30 minutes à une heure. C’est pourquoi une batterie de rechange est toujours recommandée.

De par la présence de cette batterie, le coupe bordure sans fil sera un peu plus lourd que le rotofil électrique filaire, de l’ordre de 500 g à 1 kg. Il est aussi légèrement plus bruyant.

Quant à son prix, il est forcément plus élevé que les modèles électriques avec fil. A partir d’une centaine d’euros et jusqu’à 700 à 800 euros.

Les options pour affiner son choix
Si le comparatif entre les modèles électriques ou thermiques est évident, vous devrez aussi prendre en compte d’autres critères pour affiner votre choix.

Et en particulier les accessoires qui augmentent le confort d’utilisation. Toujours suivant vos besoins et votre budget.

  • L’avancée du fil des bobines qui peut être automatique, par frappe au sol (système du tap’n go) ou manuelle en tirant.
  • Présence d’une tête de coupe orientable ou d’une tête pivotante pour accéder aux endroits plus difficiles ou passer d’une coupe horizontale à verticale. La longueur du fil varie de 5 à 15 mètres.
  • Un manche télescopique.
  • Un système de couteaux ou de lames en plastique peut remplacer le fil de la bobine.

Un rotofil pour un jardin impeccable

Les meilleurs rotofils

  • 95% 95%
  • 85% 85%
  • 80% 80%

Notez le

Rated 4.2 / 5 based on 137 reviews