Complément presque incontournable de ta tondeuse à gazon ou du robot de tonte, le rotofil, également appelé coupe-bordures, est un outil de jardinage destiné à couper l’herbe dans les endroits les plus inaccessibles.

Qu’il soit électrique, filaire ou à batterie, ou thermique, le coupe-bordure assure les travaux de finition de la pelouse grâce à sa maniabilité.

On vous donne tous les éléments pour choisir le rotofil le plus adapté à votre terrain et à vos besoins.

Qu’est ce qu’un rotofil ?

A ne pas confondre avec la débroussailleuse, plus destinée aux travaux de fauchage et au débroussaillage d’herbes hautes, de buissons, de ronces, le rotofil assure les travaux de finition de tonte de la pelouse.

Le coupe-bordures pour une pelouse impeccable

Votre jardin, vous l’aimez. Et vous voulez qu’il soit entretenu correctement. Malheureusement le passage de la tondeuse à gazon ou du robot de tonte ne suffit pour avoir des bordures impeccables.

En effet, ces outils ne sont pas suffisamment efficaces dans certaines zones telles que les pourtours d’arbres, d’arbustes, de massifs ou de parterres de fleurs, les bords d’allées, au pied des murs, des escaliers, ou de la façade votre maison, autour des éléments du mobilier de jardin, sous les haies et les buissons…

De même, impossible de passer la tondeuse sur les talus, ou encore dans les terrains trop pentus ou bosselés. En revanche, le coupe-bordures ou rotofil y accède sans problème grâce à son outil de coupe positionné au bout d’un manche, télescopique ou pas.

Particulièrement efficace pour les finitions, le coupe-bordures devient vite indispensable pour les jardiniers qui veulent des espaces-verts nets et soignés.

Comment fonctionne un rotofil ?

L’outil de coupe du rotofil se présente sous la forme d’une bobine de fil nylon, entraînée par un moteur, via un arbre de transmission.

C’est cette vitesse de rotation qui permet au fil de nylon de couper l’herbe. Cette bobine constitue donc la tête de coupe, protégée par un étrier, capot ou carter de protection, qui permet en outre de limiter les projections d’herbes ou de cailloux et de préserver les fleurs et petits arbustes.

Certaines modèles peuvent être équipés d’une tête pivotante ou d’une tête orientable qui facilite le travail. Quant au fil de nylon, il se change soit manuellement, soit automatiquement, soit par un système de tape au sol.

Son diamètre et sa forme varient tout comme la largeur de coupe qui peut osciller entre 25 et 40 cm.

Le manche est équipé de deux poignées. La première poignée abrite l’interrupteur ou les commandes de fonctionnement, la deuxième poignée ergonomique assure la bonne prise en main et le confort d’utilisation de l’outillage.

Les différentes grandes marques de coupe-bordures équipent leurs modèles de multiples options : un manche et des poignées réglables, des systèmes pour faciliter le démarrage, un harnais pour répartir le poids du rotofil, un étrier rétractable, un ergonomie réfléchie jusqu’aux moindres détails, une roue de guidage, une fonction dresse-bordure…

Enfin, ce qui différencie essentiellement les différents rotofils, c’est la motorisation, et par là même la puissance.

Les différents types de rotofils

Le moteur qui entraîne l’outil de coupe peut être thermique ou électrique. Le coupe-bordures électrique se présente sous deux formes : filaire ou sans-fil sur batterie lithium-ion. Ce qui permet de distinguer trois types de rotofils.

Le rotofil électrique filaire

Le coupe bordure électrique fonctionne sur secteur et est branché à une prise via une rallonge. La puissance de son moteur peut varier de 300 à 1200 watts et son poids d’1,5 à environ 3 kg.

Quant au diamètre de coupe, il peut atteindre 28 à 30 cm pour les modèles les plus performants mais il tourne plus généralement autour de 25 cm.

Le coupe-bordures électrique filaire est idéal pour les jardins jusqu’à 500 m2 de superficie qui dispose d’une source d’électricité.

Les avantages de cet outillage

Les atouts du rotofil électrique filaire se résument à trois mots : léger, maniable et silencieux. Ce rotofil est par définition le plus léger des rotofils de par l’absence de batterie.

Cette légèreté lui confère une maniabilité inégalable qui permet à tous les jardiniers et jardiniers de l’utiliser. Le travail sera facilité. De même , le moteur électrique dispose d’un niveau sonore bien inférieur au moteur thermique. Vous pourrez donc l’utiliser sans gêner le voisinage.

Le dernier avantage réside dans son autonomie. Parce que le rotofil est branché sur secteur, vous n’avez aucune limite d’utilisation.

Les inconvénients de l’outil

Le raccordement à une prise électrique est le principal inconvénient du rotofil électrique.

Tout simplement parce que son usage est contraint par la taille de la rallonge. La liberté de mouvements n’est pas assurée et il y a toujours un risque de couper le fil par mégarde.

L’autre désavantage réside dans la motorisation. D’une façon générale, les moteurs électriques ont une puissance inférieure aux moteurs thermiques.

D’une façon générale, les rotofils électriques filaires sont réservés aux petits jardins où les herbes ne sont pas trop épaisses.

Le prix d’un rotofil électrique

C’est le rotofil le moins cher sur le marché que l’on peut trouver aux alentours de 40 euros pour les modèles les plus simples. Pour les modèles les plus performants, comptez en moyenne 150 euros.

Les meilleures marques de rotofils électriques

Quatre grandes marques se partagent le marché du rotofil électrique. Black & Decker étant incontestablement le leader avec 17 modèles filaires de 250 W à 900 W.

Bosch se défend bien avec un produit de base, le EasyGrassCut 23, à 40 euros pour une puissance de 280 W. Quant à l’AFS 23-37, il affiche 950 W et une largeur de coupe de 37 cm pour un prix de 150 euros.

Ryobi propose cinq modèles de 350 à 1200 W. Même nombre de modèles chez Stihl, de 245 à 1000 W.

Le rotofil thermique

C’est le coupe-bordures qui dispose du plus puissant moteur à 2 ou 4 temps. C’est un moteur qui fonctionne grâce à un mélange essence et huile et développe une puissance de 700 à 1200 Watts, et de 22 à 35 cm3.

De par la puissance du moteur, la largeur de coupe est supérieure et peut atteindre 46 cm. De par ses caractéristiques techniques, le coupe-bordures thermique est réservé pour les grands terrains à la végétation dense.

Il peut même être utilisé pour des travaux de fauchage ou de désherbage, à l’image des débroussailleuses.

Les avantages de l’outil

Sa puissance supérieure est indéniablement le principal avantage du rotofil thermique, le moteur à 4 temps étant le plus performant. Il dispose également d’une grande autonomie qui permet de mener à bien des travaux sur un temps long.

Quant à sa largeur de coupe, bien supérieure à celle des rotofils électriques, elle représente un atout si on des grandes surfaces difficiles d’accès, de plus de 500 m2, où les herbes se montrent robustes et résistantes.

Le rotofil thermique est le matériel le plus utilisé par les professionnels. Si vous avez un terrain de moins de 500 m2, le rotofil thermique n’est pas le plus adapté.

Les inconvénients de l’outil

Parce qu’ils fonctionnent grâce à un mélange essence huile, les coupes-bordures thermiques sont plus polluants et moins écologiques que les rotofils électriques.

Ils sont en outre beaucoup plus bruyants, l’usage en est d’ailleurs interdit dans certaines communes. La présence d’un moteur puissant entraîne un poids élevé, de 4 à 10 kg, et un usage intensif peut s’avérer fatigant.

Quant à l’entretien, il est forcément plus complexe car il est nécessaire de changer régulièrement les bougies ou le filtre à air.

Enfin, le rotofil thermique est plus cher à l’achat qu’un coupe-bordures électrique.

Le prix d’un rotofil thermique

Le tarif d’un rotofil thermique oscille entre 150 euros pour les modèles les plus simples à plus de 500 euros pour certains modèles à usage presque professionnel.

Les meilleures marques de rotofils thermiques

Pas de modèles thermiques chez Black & Decker et Bosch.

En revanche, Ryobi en propose un avec un moteur 2 temps, une largeur de coupe de 43 cm une tête de coupe à double fil et un poids de 4,6 kg.

Stihl propose une large gamme de 21 modèles thermiques de 159 à près de 1300 euros. Incontestablement, le modèle le plus vendu et le plus plébiscité est le FS38 qui dispose d’un moteur de 27,3 cm3, un poids de 4,2 kg et une largeur de coupe de 38 cm.

Husqvarna propose aussi plusieurs modèles de coupe-bordures thermiques, reconnus pour leur fiabilité.

Le rotofil à batterie

C’est la solution alternative entre le rotofil électrique filaire et le rotofil thermique.

Il fonctionne avec une batterie lithium-ion qui se recharge grâce à un chargeur. Certains moteurs du rotofil sans fil peuvent atteindre 2000 watts.

Quant à la puissance de la batterie, elle est équivalente à 18 volts, 36 V voire 56 V. L’ampérage qui oscille entre 2 Ah et 4 Ah est également un bon indicateur de puissance.

L’autonomie de la batterie va de 30 à 75 minutes et son temps de charge peut aller jusqu’à 3 heures.

Les avantages de l’outil

L’avantage le plus évident du rotofil à batterie est la liberté qu’il offre. Sans fil, il vous permet d’accéder aux endroits les plus difficiles, au fond du jardin, ou sur des talus pentus.

Avec le coupe-bordures sans fil, vous n’avez aucune contrainte dans l’espace. De plus, il reste un outil léger, certes plus lourd de l’ordre de 500 g à 1 kg de plus que le rotofil électrique filaire, mais largement plus léger que le rotofil thermique.

Il est respectueux de l’environnement et dispose d’un niveau sonore bas, absolument pas gênant pour les voisins. Enfin, son moteur présente une puissance suffisante pour s’attaquer à des herbes denses.

Les inconvénients de l’outil

Le principal inconvénient du rotofil sans fil reste son autonomie limité.

Vous ne pourrez travailler que le temps de durée de la batterie, c’est-à-dire de 30 à 75 minutes. Suivant la taille de votre terrain et la densité de la végétation, une deuxième batterie peut être utile.

Le prix d’un rotofil sans fil

La fourchette de prix des rotofils sans fil est relativement large. Les modèles d’entrée de gamme affiche un prix autour de 70 euros mais leur autonomie et leur puissance restent limitées. Pour un modèle un peu plus performant, comptez 150 euros.

Les meilleures marques de coupe-bordures à batterie

Encore une fois, Black Et Decker est le leader du marché du rotofil à batterie avec 24 modèles différents qui disposent d’options multiples comme une batterie 54 V, un tube télescopique, une vitesse de coupe variable, une poignée pour réamorcer le fil…

Les modèles GLC3630L25 et GLC3630L20 offrent le meilleur rapport qualité prix.

Ryobi présente une gamme de 10 modèles dotés de batteries 18 et 36 V. Le modèle OLT1832 bénéficie d’une technologie hybride unique qui permet de l’utiliser longtemps.

Bosch et Stihl ont des gammes plus restreintes. Chez Bosch, le ART 24 (65 euros) est idéal pour les petits jardins avec sa largeur de coupe de 24 cm et son poids de 2,6 kg.

Stihl propose une gamme de cinq modèles à partir de 129 euros. Le FSA 85 dispose d’une batterie lithium-ion intégrée. Quant au FSA 85, il a une largeur de coupe évolutive de 26 à 35 cm.

Comment choisir son rotofil ?

Le choix du rotofil dépend essentiellement de l’usage que vous allez en faire et surtout de la surface à nettoyer. Pour un petit jardin de moins de 400 à 500 m2, une rotofil électrique filaire suffit (à la condition que vous ayez une source d’énergie).

Le rotofil à batterie est encore plus pratique, équipé d’une batterie de 18 V et une puissance de 300 à 500 W.

Pour un jardin plus grand, avec des herbes hautes ou des talus difficiles, le rotofil électrique filaire n’est pas recommandé. Préférez le sans fil avec une batterie de 36 V et une puissance d’au moins 500 voire 750 W. Le coupe-bordure thermique peut être aussi utile si les herbes sont épaisses.

Pour un plus grand jardin envahi de ronces, de buissons et des broussailles, oubliez le rotofil et adoptez plutôt la débroussailleuse.